Meilleur Souvenir

 


Mon meilleur souvenir, c’était en finale avec le Paris United de Brahim Asloum. On était en Chine, j’ai rencontré le Champion Olympique 2008 à Pékin. C’était un gros morceau, et il fallait que je gagne car si je perdais, l’équipe entière perdait aussi, même si il restait d’autres combats derrière. C’était sur 10 combats, on avait déjà perdu 3-2 la veille. Le jour où j’ai combattu, un boxeur a perdu donc on n’avait plus le droit de perdre.

Ce jour-là, j’ai gagné. J’ai pris conscience que j’étais capable de sortir les plus grands, de jouer dans la cour des grands !

victoire 3